Vol, bris, emprunt

Vol et infraction

Lorsqu’un membre soupçonne de vol ou d’infraction un(e) préposé(e) en soutien à domicile ou un bénévole, celui-ci doit d’abord informer la coordination du service en question. Lorsqu’il s’agit d’un(e) préposé(e) en soutien à domicile, l’employeur (membre) peut mettre fin à l’emploi. Lorsqu’il s’agit d’un bénévole, Handi Apte mettra fin à son implication en cours avec ce membre.

 

À la suite d’une plainte d’un membre, le (la) préposé(e) en soutien à domicile ou le bénévole pourra être référé de nouveau à un autre membre, après une rencontre avec le comité de traitement de plaintes de Handi Apte. Toutefois, une note au dossier de la personne présumée fautive sera ajoutée, mais restera confidentielle. Si un 2e membre signale un vol ou une infraction pour la même personne, celle-ci sera bannie de Handi Apte.

 

Toute personne reconnue coupable d’une infraction criminelle en lien avec son implication ou présentant un risque pour les membres est bannie de l’organisme.

 

Nous recommandons toujours aux membres d’être vigilants et de ne jamais laisser d’argent ou d’objets de grande valeur facilement accessibles.

 

Dans tous les cas, si les membres sont victimes d’actes criminels, il leur est conseillé de contacter les services policiers dans les plus brefs délais.

 

 

Bris

Handi Apte n’est pas responsable d’un bris causé au domicile d’un membre par un(e) préposé(e) en soutien à domicile ou un bénévole.

 

Handi Apte conseille aux membres d’aviser leur compagnie d’assurances afin que les bris, pouvant être causés par la personne référée par l’organisme, dans l’exercice de ses fonctions, soient couverts par leur police d’assurances.

 

 

Emprunt

Nous recommandons qu’il n’y ait aucun emprunt entre les membres, les préposé(e)s en soutien à domicile et les bénévoles.