Témoignages

« Il n’y a pas deux maintiens à domicile identiques. Dans mon cas, puisque je ne veux pas être dépendant de mes proches, je dois m’assurer d’avoir beaucoup de gens qui m’entourent. J’ai donc recours aux services de bénévoles. J’ai aussi choisi de recevoir les services de travailleuses ou travailleurs autonomes. Les gens sont judicieusement jumelés de sorte que la plupart des relations sont très bénéfiques et gratifiantes. Tout ceci me permet d’être plus actif dans la société. »

- Patrice

« J’ai 9 ans. J’aime beaucoup sortir avec les bénévoles… ou jouer au chien, à quatre pattes par terre…Sauf peut-être avec un. Ce n'était pas un vrai bénévole, c’était un stagiaire… C’est peut-être pas gentil à dire, mais lui, il puait des pieds… Je l’aimais quand même bien… Quand mon bénévole part, souvent, je continue à jouer comme s’il était encore là…alors ma mère dit que je m’invente des bénévoles imaginaires… C’est juste parce que je suis très triste quand mon bénévole part et j’aime mieux m’imaginer qu’il est encore là… J’aimerais toujours qu’il y en ait un avec moi… »

- Mathieu

« Si vous saviez comment il est rassurant, plaisant et valorisant qu’il y ait des gens qui considèrent que je suis suffisamment importante pour qu’ils m’accordent du temps. »

- Ann

 « Moi, j'apprécie beaucoup les activités de l'Entre-Nous. Cela nous permet de visiter plein d'endroits dans la ville de Sherbrooke et de briser l'isolement. »


- Bruno